Crédit d’impôts et subventions 2018

Poêle à bois et crédit d’impôt

 

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique est une aide à la rénovation énergétique qui permet aux propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit de déduire 30% des coûts engagés lors de leurs travaux sur leur déclaration d’impôt sur le revenu.

De plus, cette aide gouvernementale est cumulable avec d’autres aides travaux telle que la prime éco énergie, l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’Anah sans oublier la TVA à 5,5%.

Le CITE est ouvert à tous : pour en bénéficier, vous devez conserver les justificatifs de vos travaux d’économies d’énergie, et remplir un feuillet supplémentaire lors de votre prochaine déclaration d’impôt.

 

Première condition : une performance minimale

 

Les poêles à bois éligibles au crédit d’impôt ont un rendement d’au moins 70% et une émission de CO inférieure à 0,3%. Choisir un poêle à bois qui respecte ces critères, c’est aussi l’assurance pour vous d’un chauffage de qualité et d’un investissement intéressant.

 

 

Deuxième condition : achat et pose par un professionnel certifié

 

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous faites installer votre poêle à bois par l’entreprise auprès de laquelle vous l’avez acheté. Cette dernière doit détenir la qualification Qualibois et la certification RGE : Reconnu Grenelle de l’Environnement, ce qui garantit son professionnalisme.

 

Troisième condition : Résidence principale

 

Les travaux doivent être réalisés dans une habitation principale achevée depuis plus de deux ans.

 

Plus d’informations sur le site du gouvernement